• A la Bellevue

    La Maison de Quartier Solange Tonini nous accueillera le samedi 23 septembre à partir de 16h30 pour animer sa fête : "La vie denaisienne à travers les siècles", grâce à nos costumes et nos saynètes.

     
  • Avis de recherche

    La couture est votre passion, venez rejoindre les couturières bénévoles de l'association. De nouveaux costumes sont à réaliser et de nouveaux défis à relever. Pour plus de renseignements contactez le 06-73-35-06-65 ou envoyez un mail à denain2012@gmail.com. 

     
  • Denain 2012 ?

    Vous consultez régulièrement notre site ! Cependant, connaissez-vous bien l'association "Denain 2012" ?

    Lire la suite

     
  • Adhérer en 2017

    Comment devenir bénévole ?

    Si vous souhaitez participer à notre spectacle, vous pouvez adhérer à l'association à partir de janvier jusqu'au 31 mai 2017 . Un dossier d'inscription sera à remplir et vous aurez à régler une cotisation de 5€.

    Pour plus de renseignements : denain2012@gmail.com

    A bientôt

     
  • Un peu d'histoire...

    Voulez-vous approfondir vos connaissances... afin de mieux comprendre le déroulement du spectacle.

    Nous vous proposons une galerie de portraits.

    Lire la suite...

     
  • La charte

    Etre bénévole.

    Vous désirez devenir bénévole?

    Une charte des participants existe, consultez-la!

    Vous saurez, que si vous avez des droits, cela implique aussi des devoirs.

    Et cette charte, il faudra la respecter.

    Lire la suite

     

L'exode

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mai 1940, les troupes allemandes ont envahi la Belgique et foncent en direction de Paris. Les habitants du Nord de la France à qui on a raconté les exactions commises pendant la Première Guerre Mondiale, prennent peur et s'enfuient devant l'avance allemande.

Ils abandonnent leur maison, leur ferme, leur travail et partent sur les routes après avoir chargé sur des charrettes ou à dos d'animal des vêtements, de la nourriture, des volailles, les masques à gaz...

 

Une scène à part entière pour les caffus

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Depuis 2012, les caffus participaient au spectacle au milieu des mineurs, des galibots et des femmes de mineurs. Mais 2016, grand événement, le scénario évolue et grace à la compétence des accessoiristes, vous avez pu découvrir les caffus au travail.

Comme vous le savez certainement, les caffus distribuaient les lampes et les casques aux mineurs avant leur descente au fond. Elles travaillaient à la lampisterie.

Elles triaient aussi le charbon "au jour" dans la salle de triage.

Travail s'il en est fastidieux et plus que poussiéreux ; et pourtant comme elles l'aimaient ce travail.

   

Les Voeux de Mme le Député-Maire de Denain

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Les bénévoles de Batailles qui ont maintenant l'habitude de se produire lors de manifestations organisées par la ville de Denain, ont fait une haie d'honneur au nombreux public, qui se pressait dans la salle des fêtes, pour la cérémonie des Voeux de Mme le Député-Maire de la ville.

Quoi de plus naturel que d'apporter nos couleurs à cette belle cérémonie annonçant les projets qui vont améliorer le quotidien des Denaisiens.

   

Année Canada à l'Université de Valenciennes

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Revêtus de nos tenues de soldats canadiens de la Première Guerre Mondiale, nous avons débarqué au Mont Houy, comme l'avaient fait en 1918 les soldats du Commonwealth.

 

Sollicités par le Comité organisateur de la manifestation, nous avons investi le chapiteau et formé une haie d'honneur pour accueillir les invités à l'inauguration de l'année "Canada" à l'université de Valenciennes. 

Coquelicots et petits drapeaux canadiens en main, nous avons ensuite discuté, avec les différentes personnalités, de l'histoire de la Libération du Valenciennois par les Candiens, les 18 et 19 octobre 1918. Et nous avons eu le plaisir de leur remettre un fascicule sur l'arrivée des Canadiens d'après un poème de Jules Mousseron.

   

Page 2 sur 7

Haut de page