Les répétitions : des balbutiements à une quasi-perfection? (2)

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

... Progressivement nos figurants prennent leurs marques selon les indications de leur feuille de route. Bérengère intervient pour les diriger, ce n'est pas toujours facile; n'oublions pas que ce ne sont pas des professionnels ! Au début, bien entendu, on travaille sans costume, sans accessoire, sans décor et sans lumière.

Les galibots répétent...

Les soldats allemands

Les munitionnettes

Les enfants de Denain

Le final...

Scène après scène, Bérengère, Sophie et Manon indiquent à chaque figurant la place qu'il doit occuper, orientent les entrées et les sorties de scènes. De temps en temps, elles décident de retravailler certains tableaux dont les placements sont hasardeux.

Et on recommence, et on recommence, et on recommence... jusqu'à ce que des premiers balbutiements, on atteigne la quasi-perfection, grâce aux costumes, accessoires, décors, la lumière.

Prêts pour le spectacle !

Haut de page